As Salam Aleykoum Wa RahmatouLlah,

C’est assez philosophique de se poser la question de pourquoi l’or et l’argent sont des monnaies. Certains les voient simplement comme une matière première, ou comme une relique barbare n’ayant plus leur rôle dans le système monétaire actuel. Pour répondre au pourquoi du comment, il faut en principe revenir à l’histoire. Mais pour ce coup-ci pas forcément et nous allons le voir tout de suite.

Je vous avais expliqué dans cet article la différence entre une devise et une monnaie, et l’or et l’argent répondent à ce que doit être une monnaie depuis plus de 5000 ans. En fait l’utilisation de l’or et de l’argent en tant que monnaie est non seulement ancienne, mais extrêmement pratique.

L’or et l’argent sont des monnaies au sens chimique du terme.

La BBC avait interviewé Andréa Sella, une professeure de chimie à l’University College de Londres. Elle a passé en revue le tableau de Mendeleïev. Vous voyez ce que c’est ? On l’appelle aussi le tableau périodique des éléments, qu’on a je pense tous vu en cours de chimie.

Elle a expliqué pourquoi l’or, parmi toutes les autres structures atomiques de notre univers, dispose de caractéristiques uniques et idéales qui lui permettent de servir de monnaie dans le monde réel. 118 éléments sont représentés dans le tableau, de l’hydrogène au lawrencium.

Ce qui compte, c’est que dans l’univers que l’on connaît, tout est soit composé de l’un de ces éléments, soit d’une de leur combinaison moléculaire. Bref si on cherche une monnaie c’est là qu’on la trouvera.

La professeure Sella a fait rapidement le tour du tableau. Elle a montré que la plupart des matières présentes dans l’univers sont totalement inappropriées pour devenir de la monnaie. Elle a ensuite viré les différents gaz, ce qui est logique car ils s’évaporent dans l’atmosphère. Ensuite les éléments alcalins comme le magnésium, le calcium, le sodium, puis les éléments radioactifs.

À partir de là il reste les métaux. Le fer, le cuivre, et le plomb ne font pas l’affaire car ils rouillent où se corrodent. L’aluminium est trop léger, le titan trop dur pour le fondre avec les équipements qui existaient dans l’antiquité.

À la fin il ne restait que les métaux dit « nobles » comme l’iridium, l’osmium, le ruthénium, le platine, le palladium, le rhodium, l’argent et l’or. Tous ces métaux sont rares. Pourtant seuls l’argent et l’or sont disponibles en quantité suffisante pour constituer une masse monétaire concrète. Les autres sont soit trop rare, soit trop difficile à extraire car leur température de fusion est élevé.

Donc l’or et l’argent sont rare à juste mesure. Ils ont un point de fusion relativement bas donc ils sont faciles à frapper en pièces et lingots ou en joaillerie. L’argent par contre se ternit, il réagit à d’infimes quantités de souffre dans l’air, c’est pourquoi les humains accordent autant de valeur à l’or. Le bronze (alliage de cuivre avec d’autres éléments), qui verdit quand il est exposé a l’air a été et est toujours utilisé pour représenter les centimes. Dans une certaines mesure elle a une valeur.

Nos ancêtres n’ont pas utilisé l’or et l’argent simplement parce qu’ils étaient beaux et brillants, mais bien parce qu’ils possèdent toutes les caractéristiques physiques requises : la rareté, la malléabilité, le caractère inerte, la longévité et l’uniformité. Toutes ces caractéristiques permettent d’en faire une réserve de valeur physique et pratique. Les civilisations précédentes notamment la civilisation islamique étaient plus raisonnable et savaient ce qu’ils faisaient.

Oui, mais est-ce légal de payer en or et en argent ?

Oui ! À partir du moment où il s’agit de pièces ayant cours légal. Une pièce ayant cours légal signifie qu’elle est légitime aux yeux de tout agent économique et qu’elle constitue un moyen de paiement comme un autre, qui peut s’échanger et se monnayer en toute légalité. Le pouvoir lui est attribué par un État souverain (via un décret ou une loi) pour être accepté dans le cadre d’une transaction commerciale ou du règlement d’une dette (pouvoir libératoire).

C’est le cas par exemple de la Maple Leaf canadienne, la Krugerrand sud africaine, l’American Eagle, le Buffalo Américain, la Philharmonique autrichienne etc… (et bientôt le Dinar d’or et le Dirham d’argent Incha Allah).

En mars 2017, les législateurs de l’Arizona ont approuvé un projet de loi qui supprime l’imposition sur l’or et l’argent et encourageant leur utilisation comme “monnaie complémentaire” ayant cours légal.

Ce qui signifie que toute personne qui achèterait de l’or ou de l’argent, ou encore qui utiliserait de l’or ou de l’argent pour régler une transaction serait considérée comme ayant utilisé une monnaie officielle et ne serait donc plus soumise aux taxes sur les plus-values comme en France. Une telle loi serait décisif pour le retour des métaux précieux en les mettant sur un pied d’égalité avec le billet vert.

Mieux encore, les personnes auraient le choix entre la stabilité prouvée de l’or et de l’argent dans le temps, et la devise-dette des États-Unis, le tout sans être pénalisées.

Vous pensez que c’est une bonne idée d’utiliser l’or et l’argent en tant que monnaie de tous les jours ? Dites- moi ça en commentaire.

 

La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu’elle est accompagnée d’un lien vers la source originale.